Oui oui ça fait bien des lunes que je n'ai écrit ici...

Alors avec l'homme ça va... avec la petite aussi... Passons...

Je m'adresse à ma petite voix intrieure... celle qu'on a tous... vous savez, cette petite voix qui vous dit de reprendre une poignée de cacahuettes alors que vous en avez déjà mangé un bon nombre, que vous pouvez bien rester au lit encore 5 min et qu'au final vous arrivez en retard au boulot, et de mauvaise humeur qui plus est....

Cette petite voix, je la déteste. Elle me pourrit trop la vie. Alors je lui fait la guerre. Ca ne date pas d'aujourd'hui vous le savez bien. Mais là, je n'en peux plus. J'ai passé une année scolaire épuisante. Vraiment. Je l'ai commencé je n'étais pas prête. J'avais oublié où j'avais rangé mon sac de cours, je n'avais rien préparé, perplexe et perdue face aux nouveaux programmes. J'ai travaillé en flux très tendu toute l'année. Ce fut véritablement épuisant. Mon physique en a pris un sacré coup. Je me demande encore comment j'ai fait pour tenir. Surtout qu'ajouté à cela j'avais voujours cette petite voix qui me faisait avoir des préocupations autres qui me pourrissaient encore plus la vie...Santé, forme, alimentation en priorité, écologie, et biensûr, la réussite au travail. 

Résultats des courses:

La santé: j'ai été voir mon médecin deux ou trois cette année, pour une otite, mon exzéma des paupières, et une autre fois SOS médecin pour une allergie (la paupière gonflée comme après un match de boxe c'est peu glamour quand même!). Donc dans l'ensemble, je m'en sors mieux que certaines années passées.

Coté forme: ralala.. compliqué! Je ne sais plus trop quoi faire. Je "bave" devant les corps des fit girls mais rien n'y fait, je ne suis décidément pas prête à faire tous ces sacrifices. J'ai beau cherché, même lorsque je faisais à peine 60 kgs pour mon 1m90 je n'avais pas le ventre plat. Certes c'était mieux que maintenant mais ça n'était pas plat. Et puis de toute façon j'ai le bassin en avant, donc j'ai la merveilleuse chance glamouresque d'être doté du mont de Vénus... je vous laisse chercher ce que c'est.. vous verrez, c'est top... pour les tenues moulantes on oublie! J'ai essayé de faire du sport tous les matins.. alors oui je me suis sentie moins rouillée, plus souple et sûre de mes mouvements.. Donc pourquoi pas ne pas continuer. MAIS avec le ryhtme que j'avais cette année, me lever aussi tôt pour faire du sport (rien à faire je préfère le faire tranquillement le matin au levé, sans que personne ne m'observe) c'était épuisant. malgré tout. Quelque chose à revoir donc de ce coté là. L'alimentation. Décidément je ne m'y fais pas. Boire des laits végétaux, ne plus manger de viande ni de pain, manger que des oléagineux.... je peux pas.. Vraiment! Individuellement je peux faire chaque chose mais en combo, j'y arrive pas. Je me sens totalement frustrée et encore plus stressée. Faire les courses devient un véritable enfer et mon porte monnaie le ressent aussi!

Ecologie: pfiou... vaste question. Je laisse plus au moins tomber les cosmétiques bios pour de bons, trop de temps et d'argent perdus à essayer tel ou tel produit. Je reste sur du fiable, je m'autorise des fantasies dans les vernis... c'est tout. Le reste c'est souvent marque de parapharmacie...Le recyclage tout ça, c'est compliqué aussi. J'accumule encore beaucoup de choses, j'ai des progrès à faire de ce coté là aussi. Mais je ne désespère pas...

Mon boulot... alors là... toujours cette idée d'être une grosse bouse et que ce que je fais ne sers à rien. MAIS en fin d'année, j'ai eu un magnifique compliment par un collègue plus que compétant et je dois dire que cela m'a beaucoup touché. Les élèves sont ravis. Les voir contents de me retrouver l'an prochain, recevoir des mots de remerciements pour tout ce que je peux essayer de faire pour eux, voir les parents ravis.. Bref... je ne suis pas une prof académique mais ça semble fonctionner quand même, tant mieux, c'est ce que je veux. (J'ai quand même fait le rêve il y a deux jours que je quittais tout! mais mon rêve s'est arrêté avant que je ne sâche ce que je faisais à la place!)

Donc à toi, petite voix maudite, qui me pourrit la vie jour et nuit, en permanence, pour tout. je te dit crotte Zute flûte...Je vais réellement stopper les lectures anxiogènes (pour moi en tout cas) de blogs, livres, articles sur le mieux être. Je vais virvre tout simplement, c'est déjà assez stressant comme ça! Plutôt que de passer du temps à ça, je préfère coudre (j'ai eu une surjeteuse pour mon anniversaire! The best dream of the year!), tricoter, dessiner, bricoler, cuisiner, etc... parce que CA , ça me détend vraiment.....Peut être même reprendre la route du piano.. si longtemps délaissé....

Toi petite voix, tu n'auras plus le dessus sur moi.... Toi petite voix, ton destin s'arrête là....