Les vacances se terminent et je suis épuisée.. Encore... Franchement, je ne sais comment je tiens le coup. Nous sommes dimanche, j'ai passé une excellente soirée hier avec des amis et depuis 6h45 je ne dors plus.. et cette agitation dans ma tête, comme quasi tous les jours, toutes les nuits en fait.

J'aimerai dire que je vais bien, que je me sens bien, que ma vie est superbe et que je n'en changerai pour rien au monde. Mais réellement, là, ce n'est pas le cas. Les vacances ont été difficiles en fait. Ma fille de 7 ans se conduit parfois comme une ado, j'ai souffert en début de vacances de son agitation et de son empressement constant.. j'ai du remettre les points sur les I sous peine de pleurer de fatigue devant elle.. Me lever avec le stress qu'elle ne se lève et qu'elle me fasse vivre une journée de folie ce n'était plus possible. ça va un peu mieux de ce coté là. Mon boulot, j'en ai comme d'habitude plein à craquer... et je n'ai quasi rien fait.. Comme d'habitude l'échéance des bulletins approche et je vais devoir y passer mes nuits... Mon physique.. j'ai laissé tombé le rééquilibrage alimentaire, je suis incapable de suivre à la lettre, je ressens trop de frustration. J'essaie de faire attention et de bouger quand je peux le faire..Mais pour l'instant, pas de gros changements à l'horizon. Ma maison? Toujours pas top. Je ne parviens pas à être régulière, comme pour le reste de ma vie, tout s'accumule et ça m'agace.. Mon mari.. c'est là mon inquiétude des derniers jours. Je crois que nous nous éloignons de plus en plus. Il n'a posé aucun jour de congés pour les vacances. Nous avons à peine fêter la St Valentin, nous ne sommes pas sortis, et je n'ai pas eu mon repas spécial. Nous ne nous sommes pas offert les parfums que nous avions décidé de nous offrir cette année. A chaque fois que l'occasion d'aller en ville se présentait, il y a eu quelque chose qui nous en a empéché. Je crois qu'il ne me regarde plus trop. J'ai l'impression que quoique je fasse, ce n'est pas assez, ou pas assez bien.Je crois qu'une put... de routine s'installe. Je vais devoir faire des efforts.. encore... mais m.....! Je vais l'avoir où le courage? hein? parce que là, honnètement, je n'en ai plus. Et si je parviens à faire des efforts et que ça ne change rien? je fais quoi? J'en ai un peu marre d'avoir des efforts à faire... J'aurai pu avoir un peu plus de chance de ce coté là quand même... On dit souvent "Aide toi le Ciel t'aidera".. ben moi j'ai la version "pourri toi le Ciel te pourrira encore plus"

Je sais que des centaines de milliers de gens vivent des situations bien pires.. dès fois je me demande jusqu'ou il faut que j'arrive pour parvenir à rebondir.. 

Ne me dites pas d'aller consulter. J'ai testé, je l'ai déjà dit. A chaque fois j'ai droit à des médocs que je ne supporte pas même avec la dose "bébé" et on arrive toujours à la même conclusion, la solution ne peut venir que de moi...

Je vais relire ce livre que j'ai dévoré après Noël.. Je me suis pas mal retrouvée dans le personnage principal... C'est un roman, et pour moi qui ai décidé de ne plus lire de bouquins sur le psychique et le développement perso, ça ira très bien.

Bref, malgré cet état d'âme pas top, j'ai malgré tout profité de mon frère et de mon neveux, venus en vacances pour une petite semaine. Presque 4 ans qu'on ne s'était vu. J'ai réussi à me faire un pantalon top de top. Je mettrai des photos dans un prochain billet... J'ai réussi à faire faire de la couture à ma fille... Elle a vite pigé le truc... Sans doute d'autres choses sympas, mais je ne m'en souvient pas...